Actualités

Loi Climat : une telle redéfinition de la "rénovation performante" serait climaticide

Publié le 28/03/2021

Webinaire

La loi Climat et Résilience, telle qu’amendée en commission spéciale de l’Assemblée nationale, définirait comme “performante” une rénovation permettant au bâtiment d’atteindre la classe C voire D du DPE. Si jusqu’à présent les rénovations performantes étaient associées à une consommation moyenne de 80 kWhep/m²/an (étiquette A ou B du DPE), l’amendement 5360 propose désormais des seuils de consommation jusqu’à 3 fois plus élevés (respectivement 180 et 250kWhep/m²/an).

Alerte: définition de la rénovation performante > Lire la note de décryptage

Un collectif de 13 acteurs du monde économique, de l’environnement et de la précarité appelle les Parlementaires à proposer en séance publique l’adoption d’une définition en phase avec les propositions de la Convention citoyenne pour le climat, la définition de référence de l’ADEME, le rapport d’Olivier Sichel et la trajectoire fixée par la SNBC.

Consulter le Communiqué de Presse

 

Les mesures de renforcement du parc nucléaire français, dix ans après Fukushima

Publié le 11/03/2021

Webinaire

Extrait du nouveau rapport Expertise nucléaire et fossiles Bilan des prescriptions issues de la démarche post-fukushima et de leur mise en œuvre sur le parc nucléaire en service

Les démarches engagées après la catastrophe de Fukushima pour réévaluer la sûreté des installations nucléaires françaises s’inscrivaient dans la perspective d’intégrer ce retour d’expérience en une dizaine d’années. Dix ans après cet accident, cette intégration reste limitée.

Si le processus engagé dès 2011 par la réalisation des évaluations complémentaires de sûreté(ECS) a débouché sur un programme ambitieux de prescriptions, celui-ci tarde considérablement dans sa mise en œuvre.

Les actions de renforcement à court terme, symbolisées par la Force d’action rapide nucléaire(FARN), sont pour l’essentielcomplètement déployées, mais d’autres ont été retardées, comme la construction des diesels d’ultime secours achevée en février 2021 avec plus de deux ans deretard, et d’autres surtout ne sont pas encore mises en œuvre. C’est notamment le cas d’un certain nombre de dispositions relevant du «noyau dur», c’est-à-dire l’ensemble de moyens robustes destinés à garantir, même dans des conditions extrêmes, les capacités de refroidissement et de maîtrise de l’accident grave. Ellesne seront déployées qu’au fil des réexamens périodiques des réacteurs, et ne seront donc pas complètes pour l’ensemble du parc, dans le meilleur des cas, avant la deuxième moitié des années 2030.

Cette dérive, difficile à suivre en raison de la dilution progressive du processus dans les procédures réglementaires classiques et de l’absence de tableau de bord public, ne répond ni à l’engagement initial de mettre ces renforcements en œuvredans les meilleurs délais, ni à la perspective d’en faire une condition préalable à la prolongation de fonctionnement des réacteurs au-delà de 40ans.

Consulter le rapport →

 

Décret tertiaire : suivez notre webinaire pour définir la stratégie globale et cohérente de votre parc

Publié le 11/02/2021

Webinaire

Le jeudi 18 mars 2021 à 11h, participez à notre webinaire afin de vous préparer à l'obligation de rénovation énergétique des locaux à usage tertiaire de plus de 1 000 m2. En application de la loi Elan, le décret tertiaire de juillet 2019 soumet en effet tous les gestionnaires de grands parcs bâtis à l'obligation de réduire leur consommation d’énergie et d'en afficher les résultats obtenus.

Ce webinaire prendra en compte les récentes précisions apportées lors des dernières parutions du Décret Tertiaire. Il s'adresse à toutes les personnes qui souhaitent étoffer leur compréhension des enjeux du Décret Tertiaire afin d'élaborer une stratégie globale et cohérente.

Ce webinaire sera l’occasion d’un rappel du contexte, des enjeux et de la mise en oeuvre liés au décret tertiaire. Nous répondrons notamment à la question Comment agir et investir sur mon parc pour une démarche cohérente dès aujourd’hui avec les objectifs à atteindre ? Nous poursuivrons ce webinaire par la présentation de Planiss’Immo, notre programme personnalisé d'accompagnement à la rénovation de grands parcs bâtis. Ce webinaire se clôturera sur un temps d'échange et de questions-réponses

Je m'inscris →

 


Dès mardi 12 janvier, retrouvez-nous lors de la 22e édition des Assises de la Transition Energétique

Publié le 4/01/2021

Assises de la transition énergétiqueLes Assises de la transition énergétique se tiendront du mardi 12 au jeudi 14 janvier 2021 de 9h à 18h. Toute l'équipe de l'Institut négaWatt est mobilisée pour faire de cet évènement un rendez-vous incontournable de rencontre, d’échange et de concertation avec tous les acteurs et intervenants de la transition énergétique. Retrouvez-nous sur notre stand virtuel et lors de nos ateliers en ligne ! 

[ Atelier I32 ] • Patrimoines bâtis performants : l'alliance de la vision stratégique et de la transformation des pratiques opérationnelles 
Mardi 2 février, 15h30 à 16h45 avec les membres du Club Utilisateurs Planiss’Immo 2050

[ Atelier I58 ] • Pause carbone : vivre une expérience sensible et percevoir la dimension humaine du changement ! 
Au choix : Lundi 25 janvier, 14h à 15h30 - Jeudi 11 février, 10h30 à 12h - Vendredi 26 février, 12h15 à 13h45

[ Atelier I58 ] • Conversations Carbone : quand le changement individuel passe à l’échelle territoriale ! 
Mardi 9 mars, 10h à 12h

Les inscriptions aux Assises sont gratuites. Pensez à vous inscrire pour participer à nos ateliers !

Je m'inscris →
 


La transition créée de l'emploi... oui mais combien ?

Publié le 04/01/21

outil tete

Grâce à l'outil TETE, il est possible d’effectuer une estimation des emplois créés au travers de politiques de transition écologique à l’échelle d’un territoire (de l'EPCI au national), pour chaque année d’ici à 2050. Ce tableur en accès libre, a été développé par le chercheur Philippe Quirion du CNRS / CIRED, et appartient à l’Ademe et au Réseau Action Climat (RAC).

Déjà utilisateur de l'outil auprès des territoires, l'Institut négaWatt a récemment été mandaté par le RAC pour améliorer son ergonomie, en parallèle de travaux visant à étendre son champ d'application à de nouveaux secteurs (power-to-gas, batteries stationnaires pour le réseau électrique, nucléaire, stations GNV, renforcement du réseau électrique, réparation des biens personnels, sensibilisation...).

Des premiers travaux d'amélioration ont été publiés fin 2020, avec notamment la possibilité de créer des graphiques de résultat automatisés, et la gestion de la compatibilité avec LibreOffice. D'autres améliorations seront publiées début 2021, comprenant des aides à la saisie des données d'entrée : conversion d'unités et calculs de trajectoires, afin de mettre en correspondance les données disponibles avec le format des entrées requis par l'outil TETE.

En octobre 2020, l'Institut a aussi animé une formation à l'utilisation de l'outil, organisée par le CLER, contribuant ainsi à sa diffusion.

Découvrir l'outil TETE →
 


[ARTICLE] - Comment les audits peuvent-ils être réellement utiles aux stratégies de rénovation ?

Publié le 10/12/2020

photo audit vs pl

Alors que le secteur du bâtiment connaît une période sans précédent - à la croisée des enjeux de lutte contre le dérèglement climatique, la lutte contre la précarité et de l’action publique pour l’emploi et la relance économique - l’Institut négaWatt s’est penché sur les leviers d’action ainsi que les freins liés à la rénovation de grands parcs bâtis. Les objectifs ambitieux du Décret Tertiaire créent une véritable tension sur le sujet de la rénovation du fait de l’obligation de réduction significative des dépenses énergétiques sur le bâtiment. Nombreux sont les maîtres d’ouvrages pour lesquels la rénovation énergétique n’est pas encore pleinement intégrée au processus d’intervention sur le patrimoine. Pourtant, un tournant est à inévitable dans les pratiques de gestion pour procéder à des rénovations complètes et performantes dans les plans d’investissements. Nous avons fondé notre réflexion sur nos retours d’expérience dans l’élaboration de stratégies énergétiques aux côtés de grands gestionnaires. Cette expérience de terrain a permis d’identifier les méthodologies et les outils nécessaires pour déployer une stratégie énergétique patrimoniale adaptée et opérationnelle.

Nous détaillons ces éléments dans notre article :
Comment les audits peuvent-ils être réellement utiles aux stratégies de rénovation ? →

 


Notre programme de formation 2021 vient de sortir et avec lui deux nouvelles formations !

Publié le 19/11/2020

photo formation 2021Destiné aux acteurs de la transition énergétique, le programme de formation 2021 de l’Institut négaWatt comprend 11 formations délivrées par les meilleurs experts. Des bâtiments performants, aux énergies renouvelables, en passant par la stratégie et la planification énergétique territoriale et l’accompagnement des changements liés à la transition, l’Institut négaWatt renforce son catalogue en y intégrant deux nouvelles formations :

• Destination négaWatt s’adresse à tous les acteurs en charge de l’information, la sensibilisation, l’éducation et la formation des publics pour leur proposer un outil d’animation visant à appréhender de manière simple la dimension systémique des questions énergétiques

• Éveil Carbone propose aux collectivités territoriales (élus et agents) une journée pour expérimenter et acquérir les principes de l’accompagnement au changement dans le cadre d’une action locale

Parce que la transition énergétique n’attend pas, l’Institut négawatt a voulu maintenir ses formations malgré un contexte de crise sanitaire incertain. Toutes les dispositions seront prises pour respecter les règles sanitaires en vigueur. Nous entamons également une réflexion sur l’adaptation de certaines de nos formations à distance. D’autres formations sont aussi en projets pour le second semestre 2021 dans un contexte que nous espérons plus favorable.

L’ensemble de ces formations peut aussi être organisé au sein même de votre organisation ou sur votre territoire. Adaptées à la diversité de vos situations professionnelles, ces formations sur-mesure se basent sur l’analyse de vos besoins de formation.

Je consulte le programme des formations 2021 →
Je souhaite être recontacté pour une formation sur mesure →

 


Un nouveau pôle d'expertise sur le nucléaire et les fossiles, pour mieux maîtriser leur déclin dans une trajectoire de transition

Publié le 21/09/2020

Centrale nucléaireLa transition énergétique, c’est bien sûr la mise en œuvre de la sobriété, de l’efficacité et le déploiement des renouvelables. Mais cette dynamique positive a son corolaire : la transition, c’est aussi le déclin d’activités qui n’ont plus leur place dans une stratégie soutenable. Un déclin qu’il faut anticiper et accompagner au lieu de le subir, en prenant pleinement en compte les impacts économiques, sociaux et humains associés – tout en veillant à la maîtrise des risques inhérents à ces activités, d’autant plus délicate dans ce contexte.

Pour mieux traiter ces enjeux, l’Institut négaWatt se dote d’un Pôle d'expertise sur le nucléaire et les fossiles. Dans une société française qui tourne la page du « tout nucléaire » et doit accélérer la sortie des énergies fossiles pour décarboner son économie, il apparaît plus que jamais nécessaire de garantir la sûreté nucléaire, gérer les déchets, éviter les pollutions hydrocarbures ou minières, et penser la reconversion des activités nucléaires ou pétrolières. C’est en intégrant pleinement cette expertise dans l’accompagnement des acteurs engagés dans la transition, au niveau national comme territorial, que l’Institut entend y contribuer.

Je souhaite en savoir plus sur le pôle d’expertise sur le nucléaire et les fossiles 

 


Quelle place de l’industrie dans un système énergétique soutenable ? Un nouveau modèle au service de la transition

L’ADEME et l’Institut négaWatt ont élaboré un outil permettant d’articuler les évolutions des biens de consommation, et les matériaux consommateurs d’énergie produits en France. Mené avec l’appui de Solagro et d’Enertech, cette démarche unique a consisté d’abord à élaborer une cartographie de la production et de la consommation de 9 matériaux bruts ainsi que des biens de consommations et d‘équipement (intermédiaires ou finaux).

Sur cette base, l’outil « Pepit0 » permet d’évaluer les implications de plusieurs centaines de paramètres incluant l’évolution de la demande des consommateurs, la réutilisation et réparation éventuelle de certains produits, des améliorations technologiques du bilan matière, les taux d’incorporation de matière recyclée dans la fabrication mais aussi de l’évolution des échanges internationaux. Avec cet outil l’Institut négaWatt renforce sa capacité à éclairer les choix stratégiques des industriels en fournissant une vision quantitative de l’évolution des besoins de matériaux.

En savoir plus →
Je consulte le rapport →

 


Engager son territoire dans la transition énergétique : une formation pour les nouveaux élus municipaux

bulletin de voteEn partenariat avec le CLER et Virage Énergie, l’Institut négaWatt propose fin 2020 une formation destinée aux élus municipaux et intercommunaux. Au programme : comprendre les enjeux de la transition énergétique, identifier les dispositifs et les démarches mobilisables pour construire l’action publique en faveur de la transition énergétique à l’échelle locale.

Ce module de formation permettra aux élus d’acquérir une culture énergétique commune, une vision partagée et de dessiner les enjeux et étapes de leur projet énergétique territorial. Ils pourront ensuite approfondir leur projet au travers de parcours de formation thématiques à construire parmi les offres recensées par le CLER. Au-delà des sessions à venir dans nos locaux, des sessions adaptées à la demande (au sein de municipalité ou d’intercommunalité) peuvent s'organiser.

Je consulte le programme en ligne →
Plus d'infos formation@institut-negawatt.com

 


ARCHIVES

Actualités