Passer au contenu principal

ECLORE, outil de planification des emplois et compétences du bâtiment

L’Institut propose un outil de planification territoriale des emplois et compétences en faveur de la rénovation énergétique performante.


VERS UNE MEILLEURE CONNAISSANCE DES BESOINS LOCAUX EN EMPLOIS ET COMPÉTENCES


1 PROJET, 9 TERRITOIRES PILOTES
La première étape du projet consiste à construire une dynamique vertueuse et de confiance avec plusieurs territoires français pour créer un premier niveau de connaissance de leurs besoins locaux en termes de rénovation énergétique des bâtiments, de formations, d’emplois et compétences liés. Il s’agit de couvrir les différentes mailles géographiques du territoire : France, Région, Département, EPCI.

UNE PHASE EXPLORATOIRE
9 territoires pilotes participent à cette phase exploratoire en remplissant un jeu de données prédéfini par l’Institut négaWatt. Ce partage d’informations est rendu possible grâce à un travail de mise en commun entre services et partenaires des collectivités, permettant de mieux identifier les diverses sources de données existantes sur lesquelles s’appuyer pour développer l’outil. Nous remercions vivement ces territoires pour leur contribution.


DÉFINITION DU CADRE DE L’OUTIL NUMÉRIQUE


DU DESIGN THINKING À LA RÉALISATION
Une mission de co-conception, appelée design thinking, a permis d’étudier la faisabilité d’un simulateur qui anticipe les besoins en emplois et compétences générés par les chantiers de rénovation énergétique à 2050. Cette étape de 6 mois a été réalisée sous forme d’ateliers de créativité, de veille concurrentielle et technologique. Les quatre ateliers permettent de lister les usages potentiels de l’application, tels que la connaissance de l’état actuel des rénovations ou la quantification des besoins actuels et futurs en emplois et compétences par poste de travaux, mais aussi de définir le persona utilisateur ainsi que les modalités d’accès à l’outil.

CRÉATION DU MOTEUR DE L’APPLICATION
La plus grande réalisation de ce design thinking est la création du moteur de l’application, à travers une approche modulaire de quatre phases logiques et un moteur agnostique des différents référentiels de performance énergétique.
Cette phase de co-conception nous permet d’envisager la suite du projet avec enthousiasme : le passage par une phase de prototypage.


LE PROTOTYPAGE COMME VALIDATION


DE LA CONCEPTION AU TEST
L’Institut négaWatt a confié à Kapt le soin de concevoir la phase de prototypage de l’outil numérique, pour donner vie au moteur imaginé. Nous avons débuté ce travail fin avril, avec l’espoir d’obtenir un résultat probant avant l’été.

Le principal obstacle à surmonter pour réussir ce prototype est l’accès aux données, tant pour modéliser les bâtiments que pour couvrir les emplois et compétences, ainsi que les formations. C’est la raison pour laquelle ce prototype s’intéresse seulement aux données et non au visuel dans un premier temps, pour lever tout doute possible sur la faisabilité technique d’intégrer ces données. Cette phase permet de jauger et corriger les degrés d’incertitude du moteur. Un travail parallèle est réalisé pour imaginer le visuel de l’application, avec différents écrans : accueil, recherche, sortie, etc… Il sera soumis à l’avis des territoires pilotes.

LIER LES BÂTIMENTS ET LES BESOINS EN EMPLOIS ET COMPÉTENCES
Le dernier élément qui vient donner du sens à cette application est le travail réalisé sur les scénarios de rénovation à l’horizon 2050, avec des courbes d’évolution du parc bâti entre aujourd’hui et 2050 selon les caractéristiques du parc et leur priorité de rénovation : période constructive, classe énergétique, maison individuelle ou logement collectif, énergie de chauffage, localisation sur une zone classée, etc. Ce prototype nous permet de tester la pertinence des différents éléments et d’envisager le développement informatique de l’outil à l’automne 2023.


LE PROTOTYPAGE COMME VALIDATION


À un échelon plus stratégique sur le sujet des emplois et compétences de la rénovation, l’Institut négaWatt peut aussi se satisfaire de sa participation à Build Up Skills 2, porté par l’ADEME et Alliance Ville Emploi et de sa présence au comité technique de la Conférence des métiers 2030 porté par France Stratégie.

DE LA CONCEPTION AU TEST LA 2NDE CONFÉRENCE ANNUELLE DES MÉTIERS DE FRANCE STRATÉGIE
Le 04 juillet 2023, France Stratégie,missionnée par cinq ministères a organisé la 2e Conférence annuelle des métiers sur le thème de la rénovation énergétique des bâtiments. Cet exercice prospectif sur les réallocations nécessaires d’emplois et compétences s’appuyait en partie sur l’expertise de l’Institut négaWatt et de sa filiale Dorémi. Nous sommes fiers que notre scénario de rénovation et d’emplois ait été mis en avant et discuté lors de cette Conférence en présence de plusieurs Ministres.

UN DIAGNOSTIC TERRITORIALISÉ DES BESOINS EN RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS
En plus de l’apport des territoires partenaires à une maille infrarégionale sur leurs ressources en emplois et compétences, nous nous appuyons sur les hypothèses du scénario prospectif de l’Association négaWatt pour proposer une trajectoire de rénovations performantes à l’horizon 2050. Les travaux de Dorémi apportent une expertise terrain indéniable pour nous permettre d’avancer un chiffrage des besoins en emplois et compétences pour la rénovation performante du parc à partir des scénarios d’évolution de la demande.

L’outil a également obtenu le soutien de la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) Auvergne Rhône-Alpes, en partenariat avec les fédérations du bâtiment – FFB et CAPEB, pour apporter une vision prospective plus fine des besoins en emplois et compétences en rénovation performante sur le territoire rhônalpin.


L’Institut négaWatt développe ECLORE, un outil novateur, mêlant analyse actuelle et prospective à 2050. Il permet de simuler les trajectoires de rénovation énergétique des bâtiments et leurs incidences en nombre d’emplois créés. De l’échelle nationale à l’échelle intercommunale, il offre une aide à la décision par la qualification des emplois et compétences nécessaires à la transition énergétique dans le secteur du bâtiment. Ils pourront être traduits en formations à développer. Dès la mi-2024, les territoires pilotes découvriront tout leur potentiel de rénovation. Sur la base de premières maquettes et de premiers chiffres stabilisés, ils planifieront la création de leurs emplois et compétences de demain..
Si vous souhaitez contribuer au projet, ou pour tout renseignement, n’hésitez pas à nous contacter à : j.vavre@institut-negawatt.com
Avec ECLORE, libérons les potentiels de rénovation énergétique, d’emplois et de compétences sur nos territoires !

Toutes nos références Clients